Qui sommes-nous ?

Tombé très jeune dans la marmite de la bande dessinée, Dimitri Kennes entre aux Éditions Dupuis en 1997. Il en assure la direction générale de 2001 à 2006. Il devient ensuite l'une des pierres angulaires de MAD Fabrik (Kid Paddle, Game Over, Grrreeny) avant que la société ne soit cédée aux Éditions Glénat. Il se consacre depuis au développement de sa propre maison d'édition, qui propose un catalogue varié, allant de la littérature jeunesse au polar, en passant bien entendu (on ne se refait pas) par la bande dessinée!
Kennes privilégie le coup de cœur au respect d'une ligne éditoriale stricte. On peut toutefois y distinguer trois axes principaux.

Le meilleur de l'édition québécoise est à lire chez Kennes !
L'histoire de Kennes commence par une rencontre au Salon du livre de Montréal, fin 2012. Dimitri en revient avec un best-seller dans ses valises: La Vie compliquée de Léa Olivier. La série faisait un carton depuis un an outre-Atlantique. On compte aujourd'hui plus de 250.000 exemplaires vendus en Europe francophone!
Fort de ce premier succès, la maison d'édition a développé une expertise dans l'importation en Europe francophone de best-sellers québécois, non seulement en jeunesse (Juliette, Les filles modèles, Benoit-Olivier, Capitaine Static...) mais aussi en polar (Martin Michaud, le maître québécois du thriller), en roman du terroir (l'incontournable Michel David), en comédie romantique, etc.
Il existe depuis longtemps au Québec une littérature francophone extrêmement riche, mais elle s'exportait très mal. Kennes a fait le pari de ne pas traduire les livres québécois, afin de garder la saveur toute particulière de leur langue (tout au plus un lexique est-il proposé en fin d'ouvrage pour les livres jeunesse). Pari gagné!

Un catalogue tourné vers la jeunesse!
Kennes fait souffler un vent nouveau sur l'édition jeunesse avec des romans frais et modernes, légers ou propices à la réflexion. Léa Olivier et Juliette, dont il est question plus haut, en sont deux beaux exemples. Mais il y en a d'autres. Fairy Oak invite les jeunes lecteurs à ouvrir les portes d'un univers féérique où l'amour et l'entraide doivent triompher du mal. Braven Oc plonge son jeune héros dans un monde dominé par les Homoplantes, où les hommes doivent s'unir pour défendre leur peuple. Sorcières Sorcières nous entraîne dans un petit village où tous les habitants sont des sorciers et des sorcières et où magie et sortilèges font partie du quotidien. Etc. (la liste est longue)...

Dans nos gènes... la bande dessinée franco-belge!
Toute l'équipe de Kennes a été nourrie à la bande dessinée franco-belge. Forte de son expérience dans différentes maisons d'éditions (Dupuis, Mad Fabrik, Glénat, Casterman), elle a une approche très exigeante de la bande dessinée, que ce soit en termes de contenu ou de fabrication.
Les auteurs, jeunes ou confirmés, mettent leur enthousiasme et leur talent au service de créations originales (Ninn, Greenwich Village, Nanny Mandy, etc.) ou d'adaptations de romans (Léa Olivier, Braven Oc, etc)